Camara Mohamed

Bamako

Académie Bamako

Né le : 06 Janvier 2000
Taille : 175 cm – Poids :
Poste : Milieu Défensif
Pied(s) : Droit
International  A Malien (8 sélections)
Club actuel  : FC Liefering

Saison Club Matches joués (Buts)
2016-2017 Real de Bamako (Mali)
2017- FC Liefering (Autriche) 15 (1)

A propos de Camara Mohamed « Tiamatiè »

Le vaillant et taciturne Capitaine des U17 du Mali 2016-17 a bien failli ne jamais avoir le
droit de faire du foot son activité favorite, encore moins sa profession. En effet, issu d’une
famille où les préceptes religieux sont appliqués avec une certaine rigueur, la pratique du
Football n’est pas interdite, mais le garçon s’y adonne un peu en secret, comme ses aînés avant lui qui le couvrent de temps en temps lorsqu’il doit y consacrer un peu plus de temps.

À ses débuts, alors qu’’il lui était demandé en Français son nom, et qu’il ne pratiquait pas couramment cette langue à l‘époque, comme beaucoup de gamins de son âge, sauf quasiment dans la salle de classe, ne comprenant pas bien et un peu intimidé pour demander de reprendre la question, croyant qu’on lui demandait son poste de prédilection sur le terrain, il répondra timidement, sous le regard amusé d’une partie de l’assistance : « Tiamatiè », c’est-à-dire « Milieu » en Bambara. Depuis, ceci est devenu son petit sobriquet sympa, ce surnom que JMG et ses collaborateurs français jusque-là ont du mal à bien prononcer, tous disant encore « Tamashek », comme le nom de ce groupe ethnique du Nord Mali, d’un certain Jiddou Salam…

En 2009, arrivé de Kati, à quelques kilomètres de Bamako, il participe avec ses camarades du quartier de Sébénicoro (où il est en vacances), au premier tour des éliminatoires pour le tournoi de recrutement de la Promo 2. Ce n’est pas vraiment dans une équipe qu’il évolue en fonction de Ibrahim Kané (aujourd’hui aussi International U17 Mali et latéral gauche) et de Sekouba CISSE (également Académicien à ce jour). Mais plutôt une bande de gamins rassemblés dans l’optique de l’Académie, par un de leurs aînés du quartier qui lui a passé l’âge d’entrer à l’Académie. Leur équipe est éliminée mais puisque l’organisation constitue une sélection à ajourer aux équipes qualifiées pour leur donner la possibilité de participer à la suite de la détection, les deux joueurs cités ci-dessus sont retenus avec Camara pour constituer avec (d’autres bons joueurs dont les équipes ont été éliminées), la Séléçao… Camara et Kané seront retenus pour le stage final, mais seront absents sur les 3 jours du stage, malgré les efforts de l’Académie pour le retrouver. Camara est reparti entre-temps à Kati avant le stage final et personne n’a des nouvelles de Kané. Kané, ce dernier est retrouvé quelques mois après l’entrée de la Promo 2 par Cheick Keita qui le découvre au cours d’un match dans le quartier. Par, le truchement de certains jeunes des différents quartiers commis gentiment à la tâche par l’organisation du tournoi, Camara sera retrouvé et ramené, un jour, par un de ses frères. Plusieurs mois plus tard, il sera intégré au groupe de Arsenal (qui devient par la suite Guidars), en attendant de retrouver du rythme et une occasion de stage au sein de l’Académie. Il intégrera donc plus tard, l’Académie puis le Real de Bamako, avant de porter le brassard des U17 Maliens 2016-18. Sur les traces de Diadié Samassékou et Amadou Haidara avec le RedBull Salzbourg.
C’est une belle histoire qui s’écrit, avec la bénédiction officielle des parents depuis que le jeune homme a su les convaincre de sa détermination, et de sa passion pour le foot.

EN CLUB

 

EN SELECTION

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton « éditer » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

[/vc_column_inner]
FICHE JOUEUR
Bamako

Académie Bamako

Né le : 06 Janvier 2000
Taille : 175 cm – Poids :
Poste : Milieu Défensif
Pied(s) : Droit
International  A Malien (8 sélections)
Club actuel  : FC Liefering

CARRIERE
Saison Club Matches joués (Buts)
2016-2017 Real de Bamako (Mali)
2017- FC Liefering (Autriche) 15 (1)

A propos de Camara Mohamed « Tiamatiè »

Le vaillant et taciturne Capitaine des U17 du Mali 2016-17 a bien failli ne jamais avoir le
droit de faire du foot son activité favorite, encore moins sa profession. En effet, issu d’une
famille où les préceptes religieux sont appliqués avec une certaine rigueur, la pratique du
Football n’est pas interdite, mais le garçon s’y adonne un peu en secret, comme ses aînés avant lui qui le couvrent de temps en temps lorsqu’il doit y consacrer un peu plus de temps.

À ses débuts, alors qu’’il lui était demandé en Français son nom, et qu’il ne pratiquait pas couramment cette langue à l‘époque, comme beaucoup de gamins de son âge, sauf quasiment dans la salle de classe, ne comprenant pas bien et un peu intimidé pour demander de reprendre la question, croyant qu’on lui demandait son poste de prédilection sur le terrain, il répondra timidement, sous le regard amusé d’une partie de l’assistance : « Tiamatiè », c’est-à-dire « Milieu » en Bambara. Depuis, ceci est devenu son petit sobriquet sympa, ce surnom que JMG et ses collaborateurs français jusque-là ont du mal à bien prononcer, tous disant encore « Tamashek », comme le nom de ce groupe ethnique du Nord Mali, d’un certain Jiddou Salam…

En 2009, arrivé de Kati, à quelques kilomètres de Bamako, il participe avec ses camarades du quartier de Sébénicoro (où il est en vacances), au premier tour des éliminatoires pour le tournoi de recrutement de la Promo 2. Ce n’est pas vraiment dans une équipe qu’il évolue en fonction de Ibrahim Kané (aujourd’hui aussi International U17 Mali et latéral gauche) et de Sekouba CISSE (également Académicien à ce jour). Mais plutôt une bande de gamins rassemblés dans l’optique de l’Académie, par un de leurs aînés du quartier qui lui a passé l’âge d’entrer à l’Académie. Leur équipe est éliminée mais puisque l’organisation constitue une sélection à ajourer aux équipes qualifiées pour leur donner la possibilité de participer à la suite de la détection, les deux joueurs cités ci-dessus sont retenus avec Camara pour constituer avec (d’autres bons joueurs dont les équipes ont été éliminées), la Séléçao… Camara et Kané seront retenus pour le stage final, mais seront absents sur les 3 jours du stage, malgré les efforts de l’Académie pour le retrouver. Camara est reparti entre-temps à Kati avant le stage final et personne n’a des nouvelles de Kané. Kané, ce dernier est retrouvé quelques mois après l’entrée de la Promo 2 par Cheick Keita qui le découvre au cours d’un match dans le quartier. Par, le truchement de certains jeunes des différents quartiers commis gentiment à la tâche par l’organisation du tournoi, Camara sera retrouvé et ramené, un jour, par un de ses frères. Plusieurs mois plus tard, il sera intégré au groupe de Arsenal (qui devient par la suite Guidars), en attendant de retrouver du rythme et une occasion de stage au sein de l’Académie. Il intégrera donc plus tard, l’Académie puis le Real de Bamako, avant de porter le brassard des U17 Maliens 2016-18. Sur les traces de Diadié Samassékou et Amadou Haidara avec le RedBull Salzbourg.
C’est une belle histoire qui s’écrit, avec la bénédiction officielle des parents depuis que le jeune homme a su les convaincre de sa détermination, et de sa passion pour le foot.

PALMARES

EN CLUB

 

EN SELECTION

STATISTIQUES

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton « éditer » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

IMAGES
VIDEOS
[/vc_column_inner]